Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Économie / Engironnement / Actualités / "Ma rue, mon Festival" se joint au projet "Wauters" d'Engironnement

"Ma rue, mon Festival" se joint au projet "Wauters" d'Engironnement

Depuis quelques semaines, la rue Joseph Wauters se refait une petite beauté grâce à l’intervention d’Engironnement, une ASBL qui réunit pas moins de 13 entreprises privées investies sur la commune d’Engis.

Le Centre culturel d’Engis, en prélude de son opération culturelle « Ma rue, mon Festival », se joint au projet "Wauters" d'Engironnement en invitant 2 artistes liégeois.

Depuis ce mercredi 26 août, c'est Stéphane Georis, alias Timotéo Sergoï, bien connu du Festival « Les Tchafornis – Arts de rue » en tant que comédien, qui est intervenu sur le pignon de l’école Wauters avec sa casquette de poète et de plasticien. L’illustration issue d’un travail de linogravure nous rappelle que le rêve fait grandir. On y verra des girafes truffées de symboles.

Et à partir du lundi 31 août prochain, et durant toute la semaine, c’est le pignon du numéro 49 de la même rue qui se verra plongé dans le monde imaginaire de PSO MAN. Véritable globe-trotteur, cet artiste liégeois nous emmène dans un voyage extraordinaire où les créatures et formes fantastiques se dessinent en quelques traits minimalistes à la frontière entre le dessin, la peinture, le graphisme et le graff.

Ces interventions en rue s’inscrivent dans un projet plus large : après « Les Tchafornis itinérants » expérimentés cet été au vue de l’actualité, le Centre culturel continue à sortir de ses murs.

 

Source Facebook @centre.culturel.engis

 

Retrouver également l'article du journal L'Avenir du 28/08/2020, "Des girafes, pour grandir et rêver" (A. Bertrand)

Actions sur le document